Home > Musées du Valais > Bas-Valais > Grand-St-Bernard

Grand-St-Bernard

Musée de l'hospice

Le col et son hospice

Anciennement appelé col du Mont-Joux (altitude 2473 m), ce passage a été l'un des plus fréquentés de la chaîne des Alpes car il permet une liaison rapide entre le nord et le sud de l'Europe.
 
Déjà parcouru au préhistorique, le chemin sera aménagé par les Romains qui construisent sur le col un temple dédié à Jupiter Poeninus, ainsi que deux "mansiones", nos antiques motels.
 
A la chute de l'Empire romain, les structures tombent en ruine malgré l’affluence des voyageurs et ce n’est qu’au 11ème siècle que l’archidiacre d’Aoste, Bernard de Menthon, conscient des dangers que représentait le passage du col, a eu l'idée de construire un refuge confié aux bons soins de religieux.
 
"Ici le Christ est adoré et nourri", telle est la devise de l'Hospice du Grand-Saint-Bernard, ouvert été comme hiver depuis bientôt 1000 ans et desservi par des chanoines qui suivent la Règle de saint Augustin.

Le Musée

Au 18ème siècle, indépendamment de leur travail d'accueil et d'hospitalité, plusieurs religieux, sous l'impulsion du chanoine Laurent Murith, se sont intéressés à l'Antiquité et aux sciences naturelles. Outre du mobilier provenant des fouilles archéologiques entreprises sur le col, les collections comprennent des animaux naturalisés, des collections d'insectes et de minéraux qui ont constitué le premier musée. Ouvert en 1920, ce dernier a été complètement réactualisé en 1996 suite à un incendie.

Le chenil et ses hôtes

On ne saurait évoquer l'activité des chanoines sans mentionner leurs fameux chiens, dont la tradition remonte avant 1700. La visite du Musée commence donc par le chenil et la présentation du rôle joué autrefois par ces chiens dans le sauvetage de voyageurs en détresse. L’exposition présente aussi la faune, la flore et les minéraux de la région, ainsi que les données météorologiques relevées systématiquement depuis 1816.

Vivre à 2500 m d'altitude

Au premier étage, l'exposition "Vivre à 2500 mètres hier", permet de découvrir chronologiquement l'histoire de ce lieu unique, de la plus haute Antiquité à nos jours. Une borne interactive retrace par exemple la vie de la maison en 1709 telle qu'elle nous a été rapportée par le prieur de l'époque, le chanoine Ballalu. Inauguré en 1964, le tunnel n’allait-il pas marquer la fin de l'hospice et de son oeuvre? Il n'en est rien! L'hospice, lieu de rencontre et de réflexion, est devenu un but en soi. Les diverses activités de la communauté actuelle sont décrites dans la salle "Vivre à 2500 mètres aujourd'hui".

Informations pratiques 

Musée de l'hospice
Grand-Saint-Bernard
www.gsbernard.ch

Contact
Hospice du Grand-Saint-Bernard
Le Prieur de l'Hospice
1946 Bourg-Saint-Pierre
Tel. 027 787 12 36

Localisation
Col du Grand-Saint-Bernard

Conservateur

  • Pierre Rouyer
    1946 Bourg-Saint-Pierre
    (durant l'été)
Association valaisanne des musées
Rue des Châteaux 14
CH-1950 Sion
Tél: +41 (0)27 606 46 76
Fax: +41 (0)27 606 46 74
Mobile: +41 (0)79 893 60 56
powered by /boomerang - design by Eddy Pelfini